La farinata de pois chiches à été inventée à Gênes il y a 2000 ans. Il s’agit d’une sorte de galette salée très fine, préparé avec des ingrédients pauvres et simples : farine de pois chiches, eau, sel et huile. A l’époque des Grecs et des Romains, les soldats préparaient ce mélange en le cuisant sur des pierres chaudes ou sur leurs boucliers afin de se nourrir rapidement sans trop dépenser. Plus tard, au Moyen Age, ce plat s’accompagnait d’oignons vinaigrées ou de fromage frais.

Ingrédients pour 4 personnes

900 ml Eau
300 g Farine de pois chiches
1 verre Huile d’olive vierge extra
Poivre noir
Sel


Méthode de préparation

  1. Dans un saladier, mélangez l’eau et la farine de pois chiches jusqu’à obtention d’un mélange homogène. Couvrez le saladier avec un couvercle et laissez reposer 4-5 heures à température ambiante, en remuant de temps en temps. Il est probable qu’une fine couche de mousse se forme à la surface du mélange. Eliminez-la à l’aide d’une écumoire. Ajoutez du sel et ½ verre d’huile, versez l’huile qui reste dans un plat à four anti-adhérent, pour en couvrir entièrement le fond.
  2. Préchauffez le four à 220°. Versez la pâte de farine de pois chiches dans le plat et enfournez une demi-heure, jusqu’à ce que la surface de la farinata soit dorée. A ce moment là, éteignez le four et allumez le grill, pour que la surface de la farinata devienne légèrement croustillante. Une fois la cuisson terminée, sortez la farinata, salez et poivrez, coupez-la en carrés et servez-la encore chaude, accompagné de légumes.
  3. En Ligurie, la farinata de pois chiches s’accompagne souvent de pesto à la génoise, ou bien de gorgonzola, tartiné sur la farinata alors qu’elle est encore très chaude.

Dans le même thème

Laisser un commentaire